Laisse-moi te dire…

Ton insolence m’excite

Ta joie d’être m’attire
Ta jeunesse me retient
Mon expérience me prévient
Ta réalité m’interdit
Le fait que tu me ressembles me met la puce à l’oreille
Les fourmis dans les jambes et les jambes au cou
Bouleversée,
J’ai l’air de rien, je me leurre
Mine de rien je meurs
Et la distance me pointe du doigt
Les pas de ta danse mènent vers le berceau de ma musique
Les mots de tes phrases mimiquent mes pensées les plus intimes
Ton odeur m’est inconnu
Mais il me semble que tous mes sens se rappèlent de toi
Toi qui n’a jamais été
Tu peint des muraux qui deviennent des ponts entre la fin de tes rêves et le début des miens
Nos mondes sont parallèles et donc voués à ne jamais être.
Et c’est bien comme il faut, car une collision de nos univers serait sûrement fatale
Je peux te dire toutes ces choses parce que tu ne sais pas, tu ne sauras jamais.
Tu n’existes que dans ma tête.
Imaginaire.
And all is well.

-Mpinga-

Advertisements

One thought on “Laisse-moi te dire…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s