Mémoire inédite

Le souvenir insiste
La mémoire résiste
A la raison qui se désiste
Dépose les armes
Et attend les larmes
Mon oubli est bien trop court
Il n’arrive ni à toi
Ni au fond de moi
Ce traître me joue des tours
S’empare de moi à tort
Car qu’y-a-t-il de mémorable
Ce presque parfait à part?
Même avant ton départ
Nous étions déjà à part
Mais cette envie me prend
Etranglante, elle me surprend
Envie de te parler de t’entendre
Envie de te dire quoi au juste?
Que le temps me tue avec sa fuite
Que ce fut bien trop court,
Bien trop fort, bien trop vite ?
Te dire quoi au fait,
Que nous ne nous sommes pas dits?
Que faire de tout ça
Moi habituée à si peu?
Que faire de ce torrent
De ce retard, de ce trop tard?
Embrasée par cette furtive étreinte
J’en perd le souffle ça m’éreinte
Que faire sinon enfouir
Ensevelir attendre
Que le torride devienne tendre
Laisser le temps au temps
Mais comment effacer
Ce qui jamais ne fut
Comment l’oublier, l’inexister?
Voilà à quoi je suis réduite
À créer des mots inédits
Pour définir ce transit
Cette magie interdite
Ces soudains non-invités
Mais qui s’installent quand même
Qui vite tourneront au miasme
Si jamais ce jeux s’enflamme
Que feras-tu de mes cendres?

-Mpinga-

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s