Monde parallèle 2

Mpinga
On skype on touitte on fesse bouque
La vie se mesure en instants grammes
On plagie nos idoles
Des inconnus qui nous ignorent
On se fait des scénarios
On s’invente des bios
On parle on s’étend
Mais est ce qu’on s’entend?
On est des nègres à Paris
Virtuellement on gagne des paris
On met en ligne nos parodies
Vive les connections sociales

OneKey
“Tu es donc je suis”, maintenant je comprends mieux
Je n’existe qu’à travers tes yeux
Que serais-je si j’étais isolé dans une cage
Serais-je toujours moi sans cet entourage?
Qui suis je? Je ne me connais même pas
Tout ce que je vois
C’est l’opposé de moi à travers le miroir
Mon côté gauche devient mon droit
Donc je ne me connais qu’à l’envers
Et c’est l’image de mon reflet que je projète dans cet univers
Ce monde virtuel où on est des noms, des numéros
Et tout le monde veut se faire passer pour un super-hero
On se créé des fausses identités en peu de mots
Parce qu’en réalité on est soit trop nul
Et que c’est difficile qu’on l’assume
Ou alors on n’est pas accepté pour l’être qu’on est
Alors qu’on n’a rien choisi quand on est né
Ce monde est plein de merde et c’est pour ça qu’il pu
Mais je refuse de croire que tout est perdu
J’ai trouvé l’amour de ma vie dans l’écriture

Mpinga
Et quand tu tends la main
Vers ce miroir humain
Reconnais-tu ces lignes?
Vois-tu les même signes?
On est pareils
On se ressemble
Mais on est pas un
Le lien est fin
Vite cassable
Comme le sommeil
Dans mon reflet
Il y a du toi plutôt gonflé!
Et surtout du moi comme un filet
Non…
Plutôt une courroie
Une lanière de mots
Que l’on se transmet
Sans règle ni loi

OneKey
Un monde sans loi
Il a déjà existé je crois
Dommage qu’on soit arrivé en retard
Ça aurait été juste toi et moi
Et on ferait ce qu’on aurait dû faire depuis longtemps
“Croquer la vie à pleins dents”
Fermer les yeux et sentir sa saveur un long moment
Vivre dans un monde sans jugement
Sans toutes ces con-ventions à la con
Qui font de nous des étrangers venus d’un même monde
Et c’est ainsi qu’on pousse nos semblables dans l’outre tombe
Et pour le reste, la peur d’être visés nous empêche de vivre à fond
Moi j’ai joint la révolution
Pour moi ce monde virtuel représente l’espoir d’une nouvelle nation
Erigée sur la fondation de l’imagination
Où les habitants de cette sphère sont tous des sources d’inspiration

Mpinga
Ce monde dont tu parles
Si vraiment il a été
Alors un jour il sera
L’Histoire se répète
Et le futur s’évite
La vie est présent(e)
Et jamais la faim ne nous quitte
Vivre à moitié égale la mort
Si pas à fond alors pas du tout
Et que celui qui se sent offensé
Insensé
N’est-ce pas?
Et bien il n’a qu’à y penser
D’un autre point de vue
Point de Vie
Et peut-être saura-t-il
Voir ce monde volatile
Des mêmes yeux que toi et moi
Prendre moins offense
Baisser ses défenses
Et ses idées de décence
Tu verras c’est possible
Non de changer la vérité
Elle est éternelle
Mais la réalité, elle,
Elle change constamment
Et naviguer ses vagues
C’est la seule façon de survivre

~1key & Mpinga

Lire ou Ecouter Monde Parallèle 1 de OneKey et MissN

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s