Le goût de leur vie

Au crépuscule de ma vie
À l’aube de la leur
Je les envoie dans le monde
Ceuillir la bonne fortune
À l’aventure il s’en vont
Sans amertume

Leurs parents ne sont pas là
Ils ne le seront plus
Ils ne sont partis nulle part
On ne les a pas enterrés

Ces enfants étaient les leurs
Et désormais les miens
Jadis jeune grand-mère
Aujourd’hui vieille maman
Je ne sais pas trop que faire
Avec eux je réapprend

Les larmes des collines coulent vers milles ruisseaux
Les enfants les cueillent et les portent dans leurs seaux
Ou des cruches trop lourdes qui brisent leurs dos

Chaque coucher de soleil a une odeur salée
À bouts de forces ils rentrent et me regardent, affamés
Moi je n’ai rien à leur dire
À part que le thé est prêt et qu’on n’a plus de sucre
Le coeur chaud et le ventre vide c’est ça le goût de leur vie.

-Mpinga-

Advertisements

2 thoughts on “Le goût de leur vie

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s